Fundazione | Università di Corsica
Transfert de savoir  |
Chaire Esprit Méditerranéen
Plurielle et mobile comme l’esprit méditerranéen qui la détermine, cette chaire entend stimuler de nouveaux échanges d’idées, de langues, de traditions et de savoirs ; contribuer à la préservation d’un héritage « humaniste », tissu vivant d’une société de la connaissance, fondée sur la complexité des rapports entre pensée et action.
Cette Chaire a été créée en 2014 avec la participation de Barbara CASSIN, Vincent DESCOMBES, Mirko TRAVONI et Giovanni LOMBARDO.
 
Les séminaires prévus en 2018

La Société des esprits

“L'esprit peut-il nous tirer de l'état où il nous a mis ?”

Paul Valéry

Le pouvoir de cohésion de l'amitié est un des principes anthropologiques de la philosophie morale et politique d'Aristote. L'amitié accorde les esprits, ce n'est pas seulement un sentiment mais d'abord une vertu intellectuelle et morale qui stimule les individus et les sociétés, y compris pour bien agir. S'il existe plusieurs formes d'amitié (philia), toutes participent à la fonction commune de créer une entente mutuelle, condition de possibilité d'une société durable et respectueuse des différences et des oppositions.

L'appel lancé par Valéry en 1933 pour redonner place à une « Société des esprits » dans la Société des Nations ne cesse d'être d'actualité, car il inscrit dans le temps des identités multiples qui s'entendent, de près ou de loin, pour préserver la paix. Les débats actuels sur l'accueil des réfugiés, qui inquiètent tant les sociétés modernes, sont le signe d'un délitement des principes de civilisation qui sont à l'origine de toutes les sociétés humaines : le droit d'asile, l'hospitalité et le partage.

 

SESSION AVRIL

  • 16 - 20 Avril

Tomas CALVO

Professeur de philosophie à l'Université de Madrid: Aristote philosophe de l'amitié

  • Mardi 17 avril à 14h, Corte, Campus Mariani: Les diverses formes d'amitié chez Aristote : une éthique anthropologique
  • Jeudi 19 avril à 18h, Bastia, Centre Culturel Una Volta: La dimension personnelle de l'amitié dans la pensée aristotélicienne

Tomas CALVO, Professeur de philosophie à l'Université de Madrid et correspondant de l'Institut de France (Académie des Sciences Morales et Politiques), est un traducteur et commentateur d'Aristote de renommée internationale. Régulièrement invité par de nombreuses institutions pour ses travaux sur l'éthique et la culture grecque, il est président honoraire de la Sociedad Ibérica de Filosofía Griega (SIFG) et de l'Institut International de Philosophie (IIP).

 

Ses principales publications (outre ses traductions et ouvrages didactiques) :

Aristoteles y el aristotelismo, Madrid, 1996

Paul Ricoeur. Los caminos de la interpretacion. Symposium internacional sobre el pensamiento filosofico de Paul Ricoeur, Madrid, 1991 (dir.)

« El concepto de cultura en el pensamiento griego », in J. B. Llinares Chover y N. Sanchez Durà (dirs), Ensayos de filosofia de la cultura. Congresso internacional de Antropologia filosofica, 2002, p. 47-60

« Porque y como educar ? paideia y politica en Aristoteles », Daimon. Revista de filosofia, 30, 2003, p. 9-22

« Temps physique et temps verbal chez Aristote », Le Temps Philosophique, nº 11, 2004, 77-95

« La unidad de la nocion de philia en Aristoteles », Metexis. International Journal for Ancient Philosophy, 20, 2007, p. 63-82

« La religiosité de Socrate chez Xénophon », dans M. Narcy et A.Tordesillas (eds.), Xénophon et Socrate, Paris, Vrin, 2008, pp.49-64

« Être et ontologie chez Aristote », dans Crubellier, M. -Berti, E., Lire Aristote, Paris, PUF, 2015, pp. 131-143

 

SESSION MAI-JUIN

  • 28 Mai- 1er Juin

Roberto BENEDUCE

Professeur d'anthropologie culturelle à l'Université de Turin: Frontières de l'identité : les demandeurs d'asile

  • Lundi 28 mai à 18h, Ajaccio, Bibliothèque Fesch: Donner asile : politique et anthropologie
  • Mardi 29 mai à 14h, Corte, Campus Mariani: Conscience et mémoire des réfugiés : apport de l'ethnopsychiatrie
  • Jeudi 31 mai, 18h, Bastia: Le Centre Franz Fanon de Turin et l'accueil des réfugiés

 

 

Roberto Beneduce, professeur d'anthropologie culturelle à l'Université de Turin, est également ethnopsychiatre praticien, anthropologue de terrain et historien des psychothérapies traditionnelles africaines. Directeur depuis 1996 du Centre Franz Fanon de Turin, il oeuvre activement au soutien psychologique et social des réfugiés et victimes de violences. Coordinateur scientifique de plusieurs programmes de l’Union Européenne sur l'immigration (Fonds Européen Immigration) et de divers programmes internationaux de recherche sur les violences collectives et les violations des droits de l'Homme, il est aussi membre du conseil scientifique du Fonds d’Analyse des Sociétés Politiques (Paris), de l’Associazione Internazionale Ernesto de Martino (Rome) et de la Société Italienne d’Anthropologie Médicale (SIAM). Il a été invité aux USA, en Colombie, au Gabon, à Toulouse et Marseille (IMERA), pour la qualité de ses travaux sur l'anthropologie de la mémoire, les conséquences sociales de la violence et les identités ethno-nationales.

 

Ses principales publications :

Frontiere dell'identità e della memoria. Etnopsichiatria e migrazioni in un mondo creolo, Milano, 1998

Etnopsichiatria. Sofferenza mentale e alterità fra Storia, dominio e cultura, Roma, 2007

Breve Dizionario di Etnopsichiatria, Roma, 2008

Archeologie del trauma. Un’antropologia del sottosuolo, Laterza, Roma-Bari, 2010

« Etnografie della violenza », Antropologia Annuario, n° 9/10, 2008, p. 3-46.

« Note per un’epistemologia politica della medicina tradizionale nel Sud del Camerun » AM – Rivista della Società Italiana di Antropologia Medica, n° 21/26, 2006-2008, pp. 285-322.

« Symptômes, mensonges, crypto-biographies. L’écriture de l’inquiétude chez les immigrés », in C. Canut et C. Mazauric (dir.) La migration prise aux mots. Mise en récits et en images des migrations transafricaines, Paris, 2014

 

SESSION OCTOBRE

  • 18-20 Octobre : Valéry, la Corse et la Méditerranée

Session exceptionnelle sous la forme d'un colloque international organisé en partenariat avec le Musée Paul Valéry de Sète et le Musée historique de la Ville de Bastia

 


 

Les séminaires de 2017

 

Session Mars-Avril : La cité médiévale et l’architecture de la société

  • 4 avril (Corte) - Le mythe de Pierre : l’église et l’architecture de la société dans l’Occident médiéval
  • 6 avril (Corte) - La nature du paysage
  • 7 avril (Bastia) - Léon Battista Alberti architecte : l’art de bâtir la vie civile
 
 
Directeur de recherches au CNRS, Dominique Iogna-Prat est un historien spécialiste de l’histoire médiévale. Il a publié plusieurs livres tels que La Maison Dieu, Études clunisiennes, Ordonner et exclure.
 
 
Session Juin : Les chants de la terre
  • 27 juin (Pigna) - Atelier interactif de chant populaire
  • 28 juin (Corte) - Cantu en paghjella : le sens de la recherche
  • 29 juin (Corte) - Voyager en chantant : écouter, collecter, transmettre
 

 

 

Professeur à l'école populaire de musique du Testaccio à Rome, Giovanna Marini est une musicienne, chanteuse, chercheuse en ethnomusicologie, italienne. De 1991 à 2000, elle sera également titulaire de la chaire d'ethnomusicologie appliquée au sein de l'Université Paris VIII En 1976, elle fonde son quatuor Vocal, pour lequel elle écrit des cantates.
 
Session octobre : La Méditerranée élargie
Session spéciale SHIMED (Société Internationale des Historiens de la Méditerranée)
  • 3 octobre à 18h (Bastia) - conférence de Tuomo Melasuo : Les pays Nordiques partenaires actifs dans le processus euro-méditerranéen depuis 1995
  • 4 octobre à 11h (Corte) - table-ronde animée par Antoine-Marie Graziani
  • 5 octobre à 14h (Corte) - conférence de Lazslo Nagy : La Méditerranée dans la politique extérieure de la Hongrie à l’époque moderne et contemporaine
  • 6 octobre à 18h (Ajaccio) - conférence de Salvator Bono suivi d’un débat animé par Nikolas Jaspert et Sylvia Marzagalli : Une Méditerranée élargie
 

 

 Les séminaires de 2016
 
 
Session Mars-Avril : L’Amérique Imaginaire
  • 29 mars (Ajaccio) -  L’Arménie des peintres de la renaissance
  • 31 mars (Corti) - Léonard de Vinci et Albert Dürer "ambassadeurs" en Arménie
  • 1 avril (Bastia) - Rousseau en habit d’Arménien
 

 

 

Professeure à l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles et Docteure en Philosophie de la Communication Chaké Matossian, a publié plusieurs ouvrages et articles dans des revues spécialisées. Elle a aussi collaboré à différentes publications telles que, Les Entretiens de la Garenne-Lemot, l’Art moderne et la question du sacré, Rousseau et le spectacle ainsi que Le corps transparent.
 
Session Mai : l’Art de la mémoire
  • 10 mai (Corti) - L’art de la mémoire des origines au Moyen-Âge
  • 11 mai (Ajaccio) - L’art de la mémoire à la Renaissance
  • 12 mai (Bastia) - Les théâtres de la mémoire, entre la Renaissance et le monde contemporain

 

 

Professeure de littérature italienne de la Renaissance à l’école Normale Supérieur de Pise, Lina Bolzoni est la principale spécialiste actuelle de la tradition des arts de mémoires. En tant que directrice du Centro di Elaborazione Informatica di Testi e Immagini nella Tradizione Letteraria (CTL), elle a participé à l’organisation de diverses expositions, dont La fabrique de la pensée et De l’art de la mémoire aux neurosciences.
 
Session Juin : Archéologie des images
  • 6 juin (Corti) - Image et histoire : le choix des peintres
  • 9 juin (Aleria) - Autour du cratère : une esthétique du banquet grec
  • 10 juin (Ajaccio) - Corps et armes : une esthétique du guerrier
     
 
Directeur d’études en anthropologie de la Grèce antique à l’EHESS Paris, François Lissarrague, est spécialisé en iconologie et archéologie des images. Il est l’auteur de nombreux ouvrages tels que, Les mystères du gynécée et Un flot d'images. Une esthétique du banquet grec.
 
Session Octobre : Littérature, cinéma et anthropologie
  • 18 octobre (Ajaccio): Pasolini, cinquante ans après
  • 19 octobre (Corti): Pasolini, les engagements d’un cinéaste poète et traducteur
  • 20 octobre (Corti): Le mythe au cinéma
  • 21 octobre (Bastia): Autour de la Médée Pasolini
     

Professeur de littérature comparée à l’université de l’Aquila en Italie, Massimo Fusillo est spécialiste du roman grec antique et de la réception des mythes dans la littérature et au cinéma. Il est membre du conseil exécutif de l’Association Internationale de Littérature comparée (AICL), du comité d’organisation du réseau Européen d’études littéraires comparées SYNAPSIS et est associé à plusieurs revues et institutions internationales.

 


 
 Les séminaires de 2015
 
 
Session Avril : Penser par figures en Europe, entre Renaissance et Baroque
  •  Emblématique, allégorie et pensée figurée à l’aube de la modernité7 avril (Corti) -
  •  Figure, figurabilité : textes et images mêlés à l’âge baroque9 avril (Corti) -
  • 10 avril (Ajaccio) - Conférence Baroque/néobaroque, aller-retour musée Fesch

 

 
Professeure à l’université de Louvain en Belgique, Agnès Guiderdoni est Spécialiste de la littérature française de la période moderne, elle étudie les représentations, tant visuelles que textuelles, dans l’interaction qu’elles entretiennent entre elles. 
 
Session Mai : La transmission des savoirs à Byzance
  • 19 mai (Corti) - L’Encyclopédisme byzantin
  • 21 mai (Corti) - Les chants akritiques, une époée entre mythe et histoire
  • 23 mai (Bonifacio) - Le naufrage des civilisations
 

 

 

Directeur d’études à l’EHESS et au centre d’études byzantines à Paris, Paolo Odorico est spécialiste de la littérature et l’anthropologie byzantine.
 
Session Juin : Les philosophes arabes interprètes d’Aristote
 
  • 16 juin (Corti) : La philosophie arabe entre le médiévale et le contemporain
  • 17 juin (Corti) : Projection du film Les couleurs du Maroc, Vert
  • 18 juin (Corti) : Averroès, père spirituel de l’Europe ?
  • 8 juin (Bastia) : Pratiques artistiques et formes de vie
 

 

 

Professeur de philosophie arabe et philosophie de la logique à l’Université de Créteil-Val de Marne, Ali Benmakhlouf a aussi publié plusieurs livres tels que Pourquoi lire les philosophes arabes ?, La conversation comme manière de vivre et L’identité, une fable philosophique.
 
Session Octobre : Théologie politique et anthropologie
  • 20 octobre (Corti) : Espace sacrificiel, espace politique : la violence à l’origine des sociétés
  • 22 octobre (Corti) : Rome et l’identité européenne, de Dante à Curzio Malaparte
  • 23 octobre (Bastia) : Conférence Dante entre passé et futur

 

Professeure de philosophie et anthropologie politique à l’Université de Messine en Italie, Maria-Stella Barberi est spécialiste et traductrice notamment du grand René Girard.

 

Page mise à jour le 29/01/2018 par ANTEA GALLET