Fundazione | Università di Corsica
Attualità
Fundazione  |
Attualità

L'Université de Corse se mobilise pour les Journées des Arts et de la Culture dans l'Enseignement Supérieur - JACES 2019

Comme chaque année depuis leur création, l’Université de Corse participe aux Journées des Arts et de la Culture dans l’enseignement supérieur (JACES). Lancées par les Ministères de la Culture et de la Communication et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ces journées se destinent à mettre en lumière les réalisations culturelles et artistiques des établissements. La 6ème édition se tiendra les 2, 3 et 4 avril prochains dans toutes les Universités.

 

En Corse, les acteurs de l’Università, coordonnés par le Centre Culturel Universitaire, proposeront dès le 1er avril un programme illustrant toute la diversité et la qualité des actions culturelles et artistiques menées à l’Université de Corse. Théâtre, musique, expositions, performances artistiques, conférences, projection … une vingtaine d’actions sera proposée durant quatre jours par l’Université de Corse ainsi que par le CROUS de Corse, partenaire de la manifestation. Ouvertes à tout public, les JACES se veulent une vitrine du dynamisme de la communauté universitaire
 

Au-delà de ces journées, les Universités jouent toute l’année un rôle important dans la création et la diffusion culturelles et artistiques. L’Université de Corse propose près de cinquante rendez-vous grand public (pièces de théâtre, concerts, conférences, expositions), une résidence de designers Fabbrica Design, des filières de formation en Arts, en Cinéma/Audiovisuel, etc.

 


Programme - ouvert à tous

 

DU 2 AU 4 AVRIL

 

De 10h à 18h // EXPOSITION « ART ET ÉCOLOGIE »
Bât. Alberti, campus Mariani

Sous la direction d'Edwige Koziello, enseignante à l'Université de Corse, les étudiants des licences Arts proposent une grande exposition sur le thème de la relation Art et Écologie. Toutes les énergies et les formes d’expression doivent être sollicitées pour lutter contre le réchauffement climatique. Cela passe par une prise de conscience collective, dans laquelle l’artiste a son rôle à jouer. Au-delà des rapports d’experts, l’artiste a le pouvoir d’ébranler les sensibilités par la puissance émotionnelle de ce qu’il donne à voir (ou à entendre). Des étudiants de l’Université de Corse ont d’ailleurs récemment créé le groupe Ghjuventù Verde.

 

LUNDI 1er AVRIL

De 14h à 17h // SCENA APERTA MUSICALE - SCÈNE OUVERTE MUSICALE
Parvis de la Faculté de Lettres, campus Mariani

Le syndicat étudiant Ghjuventù Independentista de l’Université de Corse propose une scène ouverte musicale sur le campus Mariani. Ce moment d’échanges est l’occasion de découvrir de nouveaux talents musicaux.

U sindicatu studientinu Ghjuventù Independentista di l’Università di Corsica prupone una scena aperta musicale à nantu à u campus Mariani. Stu mumentu di scambii hè l’uccasione di scopre talenti musicali novi.

 

À 18h // LA LICENCE ARTS DU SPECTACLE EN SCÈNE
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

Les étudiants de la licence Arts du Spectacle de l’Université de Corse proposent une représentation mêlant théâtre, danse, musique et vidéo. Ce spectacle est issu des travaux réalisés pendant l’année sous la direction de Jean-Pierre Giudicelli, responsable de la filière Arts du Spectacle, Davia Benedetti, Jean-Baptiste Bartoli, Corinne Mattei, Danielle Bernus-Raffaelli et Michèle Murcia.

 

MARDI 2 AVRIL

De 10h à 18h // EXPOSITION « AUTOUR DU CORPS »
Parvis Faculté de Lettres, campus Mariani

Les étudiants de la licence Arts plastiques de l’Université de Corse, sous la responsabilité d’Elodie Pinet, enseignante en Arts, proposent une exposition constituée d’installations, photos, performances, maquettes et volumes. Les étudiants de deuxième année ont travaillé sur « Le rapport du corps à l’espace architectural » et ceux de troisième année sur « L’absence/présence du corps dans la production artistique ».

 

À 10h30 // STUDIOLINU AVEC THEO CAZAUBON, lauréat Fabbrica Design 2019
Salle des actes, Palazzu Naziunale

Les rencontres « Studiolinu » organisées par la Fondation de l’Université de Corse invitent des créateurs à témoigner de leurs expériences liées au processus de création. À l’occasion des JACES, l’invité est Théo Cazaubon, diplômé de plusieurs Écoles d'Art, dont l'ENSAD, et lauréat de l’édition 2019 de la résidence Fabbrica Design. Cette résidence initiée par l’Université de Corse permet de revisiter chaque année un matériau local grâce au talent d'un jeune designer, cette année : la pierre.

 

De 15h à 17h // FAB LAB : EXPOSITION-DÉMONSTRATION « LA CORSE EN 3D »
Salle des actes, Palazzu Naziunale

La forme de la Corse se voit partout, à travers des cartes, des vêtements ou des bijoux, pour donner des informations ou juste marquer une appartenance. Ainsi, le Fab Lab de l’Université de Corse propose une exposition-démonstration sur le thème de « La Corse en 3D », à travers laquelle seront montrées les étapes d’élaboration des fichiers numériques, des maquettes matérielles elles-mêmes et de leurs applications éducatives.

En passant le cap de la 3D, il s’agit d’imaginer de nouveaux usages éducatifs interactifs des maquettes de l’île. C’est donc l’occasion de découvrir et de jouer avec les différentes maquettes de la Corse réalisées sur différentes machines (imprimante 3D, imprimante 3D alimentaire, découpe laser et fraiseuse numérique), et avec différents contenus (relief montagneux, pieve...).

 

14h // CONFÉRENCE « STREET ART ET LAND ART EN MÉDITERRANÉE : L’EXEMPLE DE BARCELONE »
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

Frédérique Valery, enseignant-chercheur au Laboratoire Lieux Identités eSpaces & Activités (Université de Corse/CNRS), s’intéresse à l’impact du « Street Art » et du « Land Art » au sein du bassin méditerranéen.

Le « Street Art » s’illustre généralement sous la forme de graffitis et de tags sur les façades d’immeubles, les abris bus, les trains, etc. Cet art urbain reste souvent perçu comme un art revendicatif voire un acte de vandalisme condamné par la loi. Les œuvres issues du « Land Art » quant à elles s’associent la plupart du temps à une durabilité « éphémère » car exposées aux éléments naturels. Elles sollicitent souvent l’emploi de matériaux naturels (bois, sable, feuilles, neige, etc) dans des espaces naturels. Ces deux courants qui semblent totalement s’opposer se retrouvent réunis dans un centre urbain : celui de Barcelone, métropole de la Catalogne. Quoi de plus étonnant que d’observer la présence de ces deux mouvements artistiques au cœur même d’une ville ? Est-ce réellement un phénomène nouveau ou pas ? À travers l’exemple de Barcelone, Frédérique Valery traitera des autres manifestations en Méditerranée, comme par exemple en Corse.

 

15h30 // TABLE RONDE SUR LE THÈME « ART ET ÉCOLOGIE »
Bât. Alberti, campus Mariani  

Table ronde organisée par la Fédération de Recherche Environnement et Société (CNRS / Université de Corse / INRA), en présence de Séverine Borderon-Carrez, docteur en Droit de l’Environnement, chercheur à l’Université de Nice Sophia-Antipolis ; Françoise Graziani, directrice de la Fédération de Recherche Environnement et Société ; Antoine Orsini, hydrobiologiste et Maître de Conférence à l’Université de Corse, Edwige Koziello, enseignante en Arts Plastiques à l’Université de Corse et Françoise Albertini, Maître de Conférence en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Corse. Les invités et le public débattront de la question : Comment l’artiste et le scientifique peuvent-ils s’unir pour agir contre le réchauffement climatique ?

La table ronde sera suivie du vernissage de l’exposition « Art et Écologie ».

 

17h // CONFÉRENCE « PRATIQUES ETHNOSCÉNOLOGIQUES EN CORSE EN TANT QU’AFFIRMATION IDENTITAIRE : LEURS PROCESSUS DE CRÉATION ET MISE EN SPECTACLE »
Casa studientina Claude Cesari, campus Mariani

Davia Benedetti, enseignant-chercheur au Laboratoire Lieux Identités eSpaces & Activités (Université de Corse/CNRS), propose une conférence sur le thème des pratiques ethnoscénologiques en Corse en tant qu’affirmation identitaire. En Corse, la société perd progressivement dans son quotidien l’usage de certains de ses marqueurs identitaires (langue, coutumes). Dans un contexte historiquement aux prises avec une politique étatique française assimilationniste, les nouvelles mobilités et les changements numériques modifient le milieu et les liens sociaux. Une conscience collective identitaire corse reste cependant dynamique, amenant la perpétuation de rites et la création de performances comme moyen de témoignage, d’adaptation et de saisie du monde. Les acteurs sociaux créent une voie ethnoscénologique de maintien et d’expression de l’identité corse. Dans cette perspective, la chorégraphie est pratiquée comme une modalité de promotion du corps socioculturel corse. Elle procède d’un choix original d’affirmation d’une existence et historicité communes permettant aussi l’extériorisation des singularités.

Aussi, Davia Benedetti présentera deux formes de créations émergentes et exposera dans quelle mesure leurs processus se réapproprient gestes et symboles traditionnels à des fins démonstratives ou revendicatives.

Réappropriation du rituel de la granitula par le Collectif Parlemu Corsu.

Réappropriation du rituel de l’ochju par le Collectif Art Mouv’ Zone Libre.

 

À 19h // A VOCE : CUNCORSU DI CANTU / A VOCE : CONCOURS DE CHANT
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

L’associu Cusì di l’Università di Corsica, in cullaborazione cù u CROUS di Corsica, urganizeghja a finale di a sigonda edizione di u cuncorsu di cantu « A Voce ». Dopu à duie sessione di selezzione à a Casa Studientina i 20 di ferraghju è 20 di marzu 2019, hè l’uccasione per i canditati ritenuti di sparte i so talenti musicali à nantu à a scena di u Spaziu Natale Luciani di pett’à una ghjuria prufessiunale cumposta di Maì Pesce, Paulu Felice Nasica, Elisabeth Andreani, è a laureata di a prima edizione di u cuncorsu, Livia Maria Andreani.

L’association Cusì de l’Université de Corse, en partenariat avec le CROUS de Corse, organise la finale de la seconde édition du concours de chant « A Voce ». Après deux sessions de sélection à la Casa studientina les 20 février et 20 mars 2019, c’est l’occasion pour les candidats retenus de partager leurs talents musicaux sur la scène du Spaziu Natale Luciani face à un jury professionnel composé de Maì Pesce, Paul-Félix Nasica, Elisabeth Andreani et la lauréate de la première édition du concours, Livia Maria Andreani.

 

A 18h // PERFORMANCE DANSE ET CHANT
Rampe Sainte Croix, Corte

Les ateliers Jazz et compagnie du Service des Sports de l’Université de Corse, animés par Céline Giovannoni, et l’atelier Chant corse du Centre Culturel de l’Université de Corse, animé par Nicolas Sorba, proposent des chorégraphies accompagnées de chants corses en live. Pour ce moment unique, l’Université se déplace au cœur de la ville de Corte, au niveau de la Rampe Sainte-Croix, qui relie le cours Paoli (fontaine du Cours) à la rue du Colonel Feracci (chapelle Sainte-Croix).

 

MERCREDI 3 AVRIL

ATELIER SÉRIGRAPHIE
Centre Culturel Una Volta, Bastia / Festival de la BD

Dans le cadre des Rencontres de la Bande dessinée et de l'illustration de Bastia, les étudiants de 2ème et 3ème année des Licences Arts plastiques et Arts appliqués de l’Université de Corse réaliseront des impressions à partir de motifs conçus en cours d’art numérique autour du thème "Hybrides". Ils sont pour cela encadrés par l'éditeur et sérigraphe Christian Humbert-Droz, des Éditions Drozophile, et leurs enseignants Linda Calderon et Jean-Joseph Albertini. Ces motifs sont préparés en deux couleurs, mais peuvent être superposés à l'infini, ce qui fait de cet atelier un moment privilégié d'échanges, d'expérimentations et de création. Les travaux réalisés dans l'atelier du mercredi seront exposés le lendemain dans le même lieu.

 

De 9h30 à 12h // RENCONTRE AVEC LA BOITE DE PRODUCTION EROÏN ET PROJECTION DE COURTS-METRAGES
Amphi Ribellu, campus Mariani

L’association Les Belles Lettres de l’Université de Corse propose un événement autour du 7ème art français, le Cinéma : une rencontre avec une cinéaste, Audrey Clinet. En partant de rien, elle a réussi à monter deux boites de productions portant le label EROÏN. Audrey Clinet sera accompagnée de deux de ses réalisatrices. Ainsi elles viendront présenter des courts-métrages comiques, dramatiques et historiques ; notamment avec la diffusion d’un court-métrage en hommage à la grande auteure George Sand.

 

De 11h à 13h // U QUANRANTESIMU BONANOVA / LE QUARANTIÈME BONANOVA
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

Quistannu, a rivista literaria Bonanova, di l’associu di sustegnu di u Centru Culturale di l’Università di Corsica, festighjeghja l’esciuta di u so quarantesimu numaru. Cusì, u Centru Culturale, a Scola Superiore di u Prufessuratu è di l’Educazione è a facultà di lettere di l’Università di Corsica pruponenu una manifestazione cunsacrata à ssa rivista in lingua corsa chì parla di l’attualità literaria per mezu di scritti di parechji autori.

- Perfurmanza di ballu : Sott’à a direzzione di Davia Benedetti, insignante-circadore à u Laboratoriu Lochi Identità Spazii & Attività (Università di Corsica/CNRS), i studienti di e licenze d’Arti di l’Università di Corsica apreranu a manifestazione di manera uriginale, in lea cù l’estru di a rivista, da una perfurmanza di ballu in gir’à u tema di a farfalla purtendu a bona nova.

- Rettrospettiva di i Bonanova è focus à nantu à u quarantesimu : Sylvia Gensollen, studiante in Master Lingua Corsa Appiegata à l’Ingenieria di a Mediazione Culturale è di l’Animazione, ferà una piccula ritruspettiva di i quarantu numari à nant'à un tema musicale realizatu da un studiante in Arte cun Danielle Bernus Raffaelli. A stonda si finiscerà cù un focus à nantu à l’ultimu numeru esciutu.

Cette année, la revue littéraire Bonanova de l’association de soutien du Centre Culturel de l’Université de Corse, célèbre la sortie de son quarantième numéro. Ainsi, le Centre Culturel, l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation et la Faculté de Lettres de l’Université de Corse proposent une manifestation consacrée à cette revue en langue corse qui évoque l’actualité littéraire à travers des écrits et extraits d’ouvrages de plusieurs auteurs.

- Performance de danse : Sous la direction de Davia Benedetti, enseignant-chercheur au Laboratoire Lieux Identités eSpaces & Activités (Université de Corse/CNRS) et d’Hélène Taddei, chorégraphe, les étudiants des licences Arts de l’Université de Corse ouvriront la manifestation de manière originale, en lien avec l’esprit de la revue, par une performance de danse autour du thème du papillon apportant la bonne nouvelle.

- Rétrospective des Bonanova et focus sur le quarantième : Sylvia Gensollen, étudiante en Master Langue Corse appliquée à l’Ingénierie de la Médiation Culturelle et de l’Animation, fera une rétrospective des quarante numéros sur un thème musical réalisé par un étudiant en Arts avec Danielle Bernus Raffaelli. Ce moment se terminera par un focus sur le dernier numéro paru.

 

14h // CONFÉRENCE « APPRENDRE À LIRE ET À ÉCRIRE : CONTRAINTES ET PROCESSUS » de Pierre Largy
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

Le Centre Culturel de l’Université de Corse propose une conférence de Pierre Largy, professeur en psychologie du développement cognitif à Toulouse sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Maîtriser la langue écrite est un des enjeux essentiels de la scolarisation. Cet apprentissage prend du temps et doit être conduit de manière éclairée. Pierre Largy présentera ici ce que la recherche en psychologie du développement cognitif peut apporter à la réflexion du pédagogue en charge de ces enseignements. En cela, il commencera par évoquer la complexité du code à maîtriser, la langue, et ses répercussions sur l’apprentissage de l’écrit. En lien avec le fonctionnement de la mémoire, il discutera ensuite du statut de la connaissance à travers ses processus d’acquisition (explicites vs. implicites) et de récupération (contrôlés vs. automatisés). Ceci conduira à distinguer les processus mobilisés par les enfants (apprenants) de ceux mobilisés par les adultes (experts), en posant naturellement la question de l’acquisition de l’expertise.

 

De 14h à 17h // BLIND TEST CULTURA CORSA
Parvis de la Faculté de Lettres, campus Mariani

L’association de la filière Langue et culture corses de l’Université de Corse anime le campus Mariani avec un blind test sur la culture corse. Ce blind test bilingue sera musical et iconographique. L’occasion de venir jouer et tester ses connaissances sur la culture corse d’hier et d’aujourd’hui !

L’associu di a filiera Studii Corsi di l’Università di Corsica hè incarigatu di fà l’animazioni di u campu Mariani cù un blind test à nantu à a cultura corsa. Serà musicali è iconograficu. L’uccasione di veni à ghjucà è valutà i so cunniscenzi à nantu à a cultura corsa d’eri è d’oghji !

 

De 16h à 19h // DOCUMENTAIRE, DÉBAT ET EXPOSITION SUR LES FORESTIERS-SAPEURS
Bibliothèque Universitaire, campus Grimaldi

La Bibliothèque de l’Université de Corse propose une manifestation autour du thème des incendies et de leur prévention.

- 16H : DOCUMENTAIRE DE JEAN FROMENT « LES FLAMMES DU PARADIS »

La manifestation débutera par la projection du documentaire de Jean Froment « Les flammes du paradis ». Par leur science du feu, bergers et laboureurs ont longtemps façonné l’espace et les paysages de la Corse. L’effondrement de l’ancestrale identité agro-sylvo-pastorale a laissé le champ libre aux broussailles et au maquis. Orpheline de la transhumance et de l’emblavement, l’île est désormais combustible à près de 80% alors que débute un changement climatique majeur. Face à ce défi, les forestiers-sapeurs - FORSAP - débroussaillent, aménagent et préparent les forêts pour qu’elles puissent traverser la période estivale sans trop de dommages. La projection du documentaire sera suivie d’un débat en présence du réalisateur, de la compositrice et des principaux intervenants.

- 18H : VERNISSAGE DE L’EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE DE JEAN FROMENT « FORSAP: FORESTIERS-SAPEURS DE CORSE »

À la suite du débat concernant la projection du documentaire, la Bibliothèque Universitaire propose le vernissage de l’exposition photographique de Jean Froment « FORSAP : Forestiers-Sapeurs de Corse ». Jean Froment a suivi les Forestiers-Sapeurs sur le terrain pendant quatre ans. Cette exposition sera composée d’une série de ses photographies.

 

De 18h à 20h // SOIRÉE DES NATIONALITÉS DE L’UNIVERSITÉ DE CORSE
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

Le Centre Culturel de l’Université de Corse, avec Christine Grandjean, professeur de Français Langue Étrangère à la Faculté de Lettres de l’Université de Corse, proposent une manifestation autour du thème de la diversité culturelle. Avec 60 nationalités représentées sur les campus, l’Université de Corse jouit d’une diversité culturelle importante. Lors de cette soirée, des étudiants de l’Université de Corse de diverses origines liront un poème, parleront de leur culture ou chanteront dans leur langue sur la scène du Spaziu Natale Luciani.

 

JEUDI 4 AVRIL

De 9h à 16h // « MAITRES EN SCÈNE - SCOLA IN SCENA » : ATELIERS VOIX, CORPS, IMPROVISATION
Spaziu universitariu Natale Luciani, campus Mariani

L’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation, la Faculté de Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales et le Centre Culturel de l’Université de Corse proposent une manifestation sur le thème de l’Éducation avec des ateliers basés sur les techniques théâtrales et les techniques chorégraphiques, voix, corps et improvisation animés par les enseignants et intervenants de la filière Arts du spectacle de la Faculté de Lettres. Ces ateliers basés sur les techniques théâtrales ont pour objectif de permettre aux futurs enseignants et à tous ceux amenés à s’exprimer en public de comprendre et maitriser l’importance de la voix et de l’expression corporelle.

 

À 12h // MANGHJEMU CORSU
Restaurants Universitaires CROUS, campus Mariani & Grimaldi

Les restaurants universitaires du CROUS de Corse proposent tous les jeudis un menu élaboré à base de produits insulaires, une initiative menée avec l’Université de Corse et la Fédération Régionale des Coopératives Agricoles (FRCA).

 

À 14h // ATTELLU È CUNCORSU DI MORRA / ATELIER ET CONCOURS DE MORRA
Parvis de la Faculté de Lettres, campus Mariani

U sindicatu studiantinu a Cunsulta di a Ghjuventù Corsa di l’Università di Corsica urganizeghja un attellu è un cuncorsu di Morra. A morra hè di più ch’un ghjocu parchì avà hè scrittu in u patrimoniu culturalu corsu. Più ch’un ghjocu siguru, parchì servi di leia trà generazioni è participa à a trasmissioni di a noscia lingua. Quella tradiziona chì mischja spartera è cunvivialità hè mintinuta da l’associu Corsica Morra. L’attività hè aperta à tutti i livelli.

Le syndicat étudiant A Cunsulta di a Ghjuventù Corsa de l’Université de Corse organise un atelier et un concours de Morra. Ce jeu de mains a largement dépassé le loisir puisqu’il s’inscrit désormais dans le patrimoine culturel de la Corse. Plus qu’un jeu en effet, il lie les générations et participe à la transmission de la langue corse. Cette tradition mêlant partage et convivialité est perpétuée par l’association Corsica Morra. L'activité est ouverte à tous les niveaux.

 

A 18h30 // CONCOURS DE COURTS-MÉTRAGES
Amphi Ribellu, campus Mariani

L’association Les Belles Lettres propose un concours de courts-métrages sur la thématique de la Corse. La projection des courts-métrages sélectionnés, en présence de la réalisatrice Audrey Clinet, sera suivie de la remise des prix. 100€ pour le premier prix, un abonnement de dix places de cinéma pour le deuxième prix. Les trois premiers recevront un trophée réalisé par le Fab Lab de l’Université de Corse.

à télécharger
YOANN MORELLI | Mise à jour le 19/03/2019
Rendez-vous

Du lundi 01 avril 2019 à 14h00 au jeudi 04 avril 2019 à 18h30

Università di Corsica, Corti

Contact
Proposé par :
Centre Culturel Universitaire (CCU)

Dans la même rubrique
Lundi 25 mars 2019 à 17h30 Hommage à Edmond Simeoni
Mardi 19 février 2019 de 14h00 à 15h30 Conférence : Tragédie grecque et traduction poétique.