Fundazione | Università di Corsica
Attualità
Fundazione  |
Attualità

Le savoir assigné à résidence

Le savoir assigné à résidence
De tout temps la prison enferme, supprime la liberté, mais désormais elle entrave aussi le droit au savoir. Un jeune étudiant, Nicolas Battini, enfermé en détention provisoire depuis décembre 2013, ne peut poursuivre ses études en raison des conditions matérielles déplorables de son incarcération. Les droits des prisonniers sont en marche arrière : la détention provisoire, de mesure exceptionnelle, est devenue la règle, et le goût du savoir, quand il subsiste, ne peut plus s’exercer. Punir et surveiller ne suffisent plus, il faut en plus brimer et dégrader. 

Francine Demichel
 
LUISI GRAZIELLA | Mise à jour le 12/04/2015