Fundazione | Università di Corsica
Attualità
Fundazione  |
Attualità

Parcours Custruì incù Zilia: pè annacquà a brama d'intraprendre !


Zilia, une entreprise innovante dans les montagnes corses

Parcours Custruì incù Zilia: pè annacquà a brama d'intraprendre !
La semaine du 8 Mars était en toute logique désignée ‘Semaine de l’entrepreneuriat au féminin’. Alors qui mieux qu’une femme à la tête d’une des entreprises les plus emblématiques de l’île pour un Parcours Custruì ?      
C’est Françoise Ciavaldini, PDG de la Société d’Exploitation des Eaux de Zilia, qui a exposé son parcours à nos étudiants d’économie, et a poursuivi avec un véritable échange avec la salle.
Celle qui intègre l’entreprise en 1996 alors que celle-ci n’a qu’un an d’existence, en prend l’entière responsabilité dès 1997. Elle a débuté en tant que commerciale et a comme elle le dit « construit l’entreprise bouteille par bouteille ».  
Zilia se distingue par son aspect innovant, moteur de sa croissance économique. Ainsi notre entrepreneure démontre aux étudiants que ce sont les innovations qui ont permis à son entreprise de grandir et de s’adapter constamment aux évolutions du marché. Petite chronologie donc :
  • 1997 : Première phase d’innovation avec la mise en place de bouteilles en PVC
  • 2010 : Nouvelle innovation cette fois-ci organisationnelle avec un changement au niveau de la forme de production
  • 2015 : Phase d’innovation avec une nouvelle bouteille et l’obtention du label ‘eau minérale’

Les 20 ans se fêtent avec un nouveau packaging

Cette nouvelle bouteille a d’ailleurs été présentée en avant-première à l’auditoire, qui, à la demande de Françoise Ciavaldini a largement réagi. Une étiquette réalisée par l’artiste balanin Anto et emplie de références a été propice aux interprétations et aux questions de la part des étudiants.

Export et esprit d’entreprise

Les jeunes économistes ont également posé des questions relatives à la problématique de l’export. Notre invitée a, à ce sujet, apporté plusieurs éléments de réponses :
D’abord sur la stratégie de l'entreprise, qui à son arrivée exportait une part de sa production, ce à quoi elle a décidé, dans un premier temps, de mettre fin. Ainsi, elle justifie sa décision par une volonté de s’implanter de façon pérenne sur la Corse, d’avoir les reins solides, avant de tenter l’aventure de l’export. Elle rappelle que l’export est un stratégie risquée, de par notre insularité et donc la dépendance totale au fret maritime. Elle est une défenseuse de ce qu’elle appelle la continuité territoriale Nord / Sud au sein même de l’île, car comme elle l’évoque « envoyer des bouteilles à Bastia me coûte plus cher que de les faire parvenir à Marseille ».
 
La culture d’entreprise est également un sujet auquel elle tient beaucoup, elle qui considère son entreprise comme une famille qui accompagne et forme ses 13 salariés.

Une rencontre riche en échanges et un bel exemple d'entrepreneuriat au féminin pour nos étudiant(e)s!
GRAZIELLA LUISI | Mise à jour le 17/03/2015
Dans la même rubrique
Du jeudi 18 octobre 2018 au dimanche 21 octobre 2018 Chaire Esprit méditerranéen Paul Valery - Session exceptionnelle - Octobre 2018
Du mardi 10 juillet 2018 au vendredi 07 septembre 2018 à 18h00 [Squadra] On recrute pour 2018-2019 ! Un alternant en marketing
Du lundi 09 juillet 2018 au vendredi 27 juillet 2018 à 18h00 [Squadra] On recrute pour 2018-2019 ! Un alternant en graphisme
Du mardi 17 avril 2018 à 14h00 au jeudi 19 avril 2018 à 20h00 CHAIRE ESPRIT MEDITERRANEEN PAUL VALERY PROGRAMME 2018